dimanche 8 mai 2011

jeudi 3 février : dernière étape : Bamako-Casablanca-Paris

Décollage à 2 h pour Casablanca, par une température de 2° palier d'acclimatation.
L'escale est un peu longue(1h30) mais sera allongée d'autant car des bagages en surnombre se trouvent parmi les autres.
Nous sommes priés de sortir et reconnaître nos bagages exposés dehors ainsi les ''2 clandestins '' sont retirés et nous partons avec 1h30 de retard! Nous avalons un petit déjeuner entre 2 petits sommes.
Paris nous accueille dans la grisaille et avec un petit 6°. Michel, un guédon cousin de Daniel, vient nous chercher avec le véhicule du ski- club de la Haute- Moselle. Il nous évite de courir jusqu'à la gare de l'Est et d'attendre un train qui nous laisserait à Remiremont.
 Merci  Michel! Il a quitté les Vosges ce matin à 5h et nous attend bravement malgré notre retard. Nous partons déjeuner à St Maur chez Maryse, la 2ème fille de Françoise et Daniel. Un bon repas vosgien et un accueil chaleureux nous consolent de la grisaille extérieure. Et nous reprenons la route(c'est une habitude journalière depuis 1 mois) dans le brouillard et les encombrements de la banlieue. Nous sentons l'air du pays en arrivant aux portes de Nancy.
Quand nous atteignons Le Thillot, il y a beaucoup de lumière dans la rue de la Paix, aux Ets Siaud Valdenaire. La fille de Françoise et Daniel, Laurence, a convoqué familles, enfants petits-enfants, frères et soeurs amis et voisins pour accueillir ''les Africains''. Qelle n'est pas notre surprise de découvrir une soixante de personnes à côté d'un buffet bien garni qui acclame notre entrée! Comme dans les villages Africains les vosgiens savent recevoir! Nous avons chaud au coeur! (Merci Laurence,  merci à tous l'attention est touchante).
Après les embrassades et accolades, nous nous mettons à table et partageons avec beaucoup de plaisir ce buffet improvisé. Les photographes sont là aussi aussi: Jean-Pierre n'a pas hésité à se déplacer pour fixer ces instants et les ajouter au futurx diaporamas qu'il va préparer prochainement.
Nous partageons nos premières impressions dans la joie d'être de retour dans vieilles Vosges, entourés par les nôtres.
Une bonne nuit réparatrice nous permettra de faire surface et face aux températures bien fraîches.
Nous remercons tous les membres de l'association, donateurs et bienfaiteurs sans qui nous n'aurions pas pu entreprendre une telle expédition et qui nous font entière confiance : ils nous permettent de réaliser des actions de développement auprès des Maliens.
Merci à Jean Yves Creusot( Bleu Piment au Thillot)qui a crée ce blog et qui nous a permis de rester en contact avec vous.
Merci à Clara informatique pour le don d'un ordinateur portable.
Nous voulons aussi témoigner de la reconnaissance des Maliens: Casimir et Fagaye ainsi que tous les Maliens rencontrés dans les villages, sur les pistes ou dans les champs qui remercient ceux qui les aident et qui leur apportentou l'eau ou les moyens de vivre
un peu mieux.